Réhabilitation et extension de l’Hôtel de Ville de Garges-lès-Gonesse

programme : Réhabilitation des façades, végétalisation et extension de l’Hôtel de Ville de Garges-lès-Gonesse
localisation : Hôtel de Ville de Garges-lès-Gonesse
maître d’ouvrage : Ville de Garges-lès-Gonesse
maîtrise d’oeuvre : Safia BENAYAD-CHERIF, architecte mandataire ; Studio JMR International, architecte d’exécution ; cdbacoustique, BET Acoustique ; CORETUDE, BET Fluides & Thermique ; OREGON, BET Structure ; CABINET LOISON, économiste
montant travaux : 2,9 millions € HT
surface : 5400 m² dont 1550 m² de façade + 140 m² extension
date de livraison : Premier semestre 2019

La rénovation énergétique de l’hôtel de ville de Garges-lès-Gonesse vise à améliorer l’isolation thermique de la façade tout en mettant en valeur ce repère dans la ville. Avec ses imposantes surfaces vitrées d’origine en simple vitrage et ses murs en béton dénués d’isolation, c’était l’un des bâtiment les plus énergivores de la ville. Tout en respectant le geste initial des architectes Noël Le Maresquier et Pierre-Paul Hecky en 1975, la nouvelle identité du l’Hôtel de Ville se dessine avec de nouvelles façades double-peau ventilée, dite climatiques, et une isolation thermique par l’extérieure sur les parties en béton.  Le choix d’un système de façade double-peau à ventilation naturelle résulte, hormis l’esthétique, de performances techniques comme l’isolation thermique et acoustique, le contrôle solaire, étanchéité à l’air et à l’eau. Le gain en déperdition énergétique sur l’ensemble du bâtiment est évaluée à environ 40%.

Par ailleurs, à la demande de la maîtrise d’ouvrage, la végétalisation du bâtiment a été réfléchie en amont pour une intégration autant technique qu’esthétique. En rez-de-chaussée, une serre méditerranée a été imaginée comme une «jungle» onirique, jouant le rôle de zone tampon visuelle et acoustique entre les bureaux des agents de la Mairie et le parvis. Sur les façades, de longues jardinières courent le long des nez de dalle en acier et des acrotères de terrasse. Les deux cages d’escalier verticales seront recouvertes de plantes grimpantes. La végétalisation participe au rafraîchissement de l’enveloppe, améliore le confort thermique et acoustique du bâtiment, contribue à réduire l’effet de serre.

Enfin, une extension discrète des locaux côté Sud offriront désormais une surface supplémentaire de 140 m².

safiaBC_facade-pa_livraisonScreenshot_2019-07-03 DELTA MENUISERIE DESIGN ( deltamenuiserie) • Photos et vidéos Instagram

safiaBC architecture

Rehabilitation de l’Hotel de Ville de Garges-lès-Gonesse I Safia BENAYAD-CHERIF architecte

Safia-BENAYAD-CHERIF_Garges_les_Gonesse_Hotel_de_ville_Facade-sud_bullesRéhabilitation de l’Hotel de Ville de Garges-lès-Gonesse, Façade principale I Safia BENAYAD-CHERIF architecte

Réhabilitation de l’Hotel de Ville de Garges-lès-Gonesse, Façade Sud-Est I Safia BENAYAD-CHERIF architecte

Schéma de principe de la ventilation double-flux naturelle dans la double-peau et du principe de végétalisation. @Safia BENAYAD-CHERIF architecture

Schéma de principe de la ventilation double-flux naturelle dans la double-peau et du principe de végétalisation. @Safia BENAYAD-CHERIF architecture